Stacks Image 1554
Et bien cela va à l’encontre même du concept du HDR. Par définition en photographie, le HDR est l’action d’augmenter la dynamique d’une scène à partir de plusieurs images bracketées. Malheureusement, certains logiciels utilisent le terme HDR abusivement et proposent même des «effets HDR mono image». Cela n’a pas de sens. Il s’agit en fait de simple tone mapping photo artistique. Le but de MarScaper est de recréer une information la plus réelle possible. Et pour ce faire, il lui faut de véritables images bracketées.
Comme indiqué dans la question précédente, le but de MarScaper est de recréer une information la plus réelle possible. Et pour ce faire, il lui faut de véritables images bracketées. Une modification logicielle ne crée aucune information: les régions sous exposées sont toujours sous exposées et les régions brûlées le restent. Le logiciel se basant sur vos données de prise de vue (EXIF), il refusera le chargement de ces images modifiées.
L’usage du format brute (RAW) de votre appareil ou du format TIFF est une garantie que les données n’ont souffert d’aucune dégradation. Ce sont donc des formats à privilégier.
Si vous souhaitez retoucher votre image après coup, il est recommandé d’utiliser le format TIFF avec ou sans compression. Pour un export vers le web, le jpeg est le plus indiqué mais attention à la dégradation de la qualité. Le PNG n’est généralement utilisé qu’en dernier recours lorsque l’on veut partager une photo sur le web sans aucune perte de qualité mais cela se fait au prix de fichiers très volumineux.
Les données EXIF (Exchangeable Image File) constituent les informations de prise de vue de vos photographies (ouverture, vitesse, Iso, etc.). Ces informations sont générées par votre appareil photo. Si le logiciel ne trouve pas ces données, il est probable que vous ayez traité au préalable les images avec un logiciel qui ne les a pas conservé. MarScaper HDR en a besoin pour ordonner vos photos. Il vous faut donc y remédier (ex: utiliser les originiaux).
C’est un problème inhérent au format PNG. Il ne stocke pas les informations de prise de vue.
MarS vient de Marchand Sébastien. C’est mon pseudonyme de photographe. C’est aussi un clin d’oeil à l’astronomie qui est une autre de mes passions depuis tout petit. Et caper vient du terme "landscaper" qui signifie paysagiste en anglais. Car finalement pour moi, un photographe est toujours quelqu’un qui construit des paysages, qu’ils soient intérieurs, imaginaires ou réels et cela quelque soit le sujet traité.
Darkroom theme
by ThemeFlood